Espace de rédaction collective de l'Entremele


Isoler sa maison à moindre coût

Aujourd’hui, l’isolation des logements est un élément important, jouant sur la consommation énergétique des ménages. Dans le but de protéger l’environnement en réduisant l’émission de gaz à effet de serre, la loi Pope a été mise en place. C’est une mesure qui soutient tous les ménages modestes désirant effectuer une rénovation énergétique.

Les diverses aides de l’Etat pour financer les travaux

Il est possible de faire des économies d’énergies à moindre coût. Diverses aides de l’Etat permettent d’effectuer certains travaux d’isolation thermique.
Le CITE ou Crédit d’impôt transition énergétique
Il fait référence aux travaux de rénovation effectués par un artisan RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement, et ce dans une résidence principale. Ce dispositif est valable pour l’isolation des murs, des plafonds, des toitures ou des planchers.

L’éco-prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro et le CITE sont deux dispositifs qui sont cumulables. Il est valable pour réaliser des travaux de rénovation dans des maisons érigées avant 1990. Le propriétaire doit effectuer des travaux de deux sortes au minimum : isolation des combles ou installation d’une chaudière au bois.

Prime de maîtrise de l’énergie

Pour mieux gérer votre consommation énergétique, il est possible de demander des primes d’énergie auprès de votre fournisseur d’énergie actuel. Le dispositif des certificats d’économies d’énergie, doit soutenir les particuliers désirant améliorer la performance énergétique de leur bien.
La valeur de la prime dépend de votre emplacement, de la valeur des travaux d’isolation et de leur nature. Et afin d’éviter la précarité d’énergétique, les ménages modestes ont droit à un montant majoré.

Le coup de pouce de l’ANAH

Des aides financières, c’est l’une des plus intéressantes. Destinée à tous types de travaux, elle est octroyée pour les foyers dont le revenu ne dépasse pas un certain seuil. Les combles doivent être non isolées.

La loi Pope : Pour une meilleure efficacité énergétique

Mise en place en 2015, la loi pope a pour objectif de réguler la consommation d’énergie des français et de faire baisser leur facture énergétique. Celle loi va inciter les particuliers à effectuer des travaux de rénovation afin de :
Réduire les polluants ;
Faire des économies d’énergie et augmenter le pouvoir d’achat ;
Rendre les maisons moins gourmandes en énergie.
La loi Pope prévoit d’aider les ménages à travers des primes d’économie d’énergie, des diagnostics gratuits, des services de préfinancement ou encore une assistance dans la réalisation de travaux.
Il convient de noter toutefois que ces primes sont financées par les fournisseurs d’énergie et non par l’Etat.

Les conditions pour bénéficier de cette prime

Une prime réservée pour des travaux précis

Afin de profiter des primes pour réaliser des économies d’énergie, il faut que ces travaux puissent entrer dans les conditions prévues par la loi Pope. Parmi ces travaux on retrouve :
Les travaux d’isolation des combles, des toitures, des planchers ou du plafond ;
Le remplacement du vitrage des fenêtres ou des portes, en optant pour des modèles plus isolants ;
L’installation d’un chauffage plus économique : chaudière biomasse, pompe à chaleur, chauffe-eau solaire, ou encore chauffage au bois ;
La mise en place d’un plancher chauffant ;
La mise en place de panneaux solaires.

Une prime octroyée sous conditions

Pour profiter de l’éco-prime, il n’y a pas de condition de ressources imposée. Il faut juste effectuer des travaux respectueux de la loi et des CEE, surtout en ce qui concerne les critères de qualité et de haute-performance des matériaux et des équipements utilisés.
Aussi, il est indispensable d’avoir l’aval du fournisseur d’énergie avant d’entamer les travaux de rénovation énergétique. A la fin des travaux, il faut adresser votre facture et une attestation de travaux au fournisseur d’électricité et de gaz.
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]
Site utilisant Wikini 0.4.4